Faq

Faq2018-01-31T09:31:12+00:00

Cryothérapie Corps Entier


Les contre-indications de la Cryothérapie Corps Entier sont :

  • Troubles cardio-vasculaires non contrôlés
  • Épilepsie
  • Allergie au froid
  • Insuffisance respiratoire aigüe
  • Infections non contrôlées
  • Plaies cutanées fraîches
  • Sport : troubles locomoteurs (risque de chute), post-opératoire immédiat.

Les protocoles de cryothérapie sont quelques peu variables selon les utilisateurs et seront établis par les préscripteurs.

Les protocoles standards pourraient être les suivants :

La cure de CCE (Cryothérapie Corps Entier) :

Les cures sont d’une durée maximale de 3 semaines.
La durée maximale d’exposition est celle tolérée par le patient en étant infra-douloureux. Elle est en général de 3 minutes à -110 °C.
La 1ère semaine le patient fait une séance tous les 2 jours ou 1 séance quotidienne.
La 2ème et la 3ème semaine, les séances sont quotidiennes.
3 mois de repos sont nécessaires avant de pouvoir refaire une nouvelle cure

Utilisation ponctuelle de la CCE :

Cette utilisation est possible pour récupérer après un effort intense, pour une séance de bien-être, pour soulager une douleur musculaire, articulaire, antistress… Elle est moins intéressante que l’utilisation en cure car elle ne bénéficie pas de l’effet bénéfique rémanent liée à la répétition des séances.

Histoire et définition de la cryothérapie intégrale (ou Cryothérapie Corps Entier)

La cryothérapie corps entier est une thérapie qui consiste à prendre un bain de froid dans une chambre refroidie à des températures extrêmes (entre -60 et -110 °C).

Cette méthode a été développée dans les années 80 au Japon par le médecin Japonais Toshimo Yamaguchi pour des patients atteints d’arthrose rhumatoïde pour un soulagement de la douleur. Il notera aussi que grâce à l’abaissement de la température corporelle, on observe un relâchement des endorphines et donc une insensibilité à la douleur et qu’il faut avoir recours à de très basses températures pour avoir un choc thermique.
Cette même année, il découvre que la CryoStimulation affecte le corps humain sur 3 niveaux différents :

  • Au niveau biochimique (système circulatoire).
  • Au niveau de l’énergie (méridiens, médecine japonaise).
  • Au niveau de l’information (système nerveux).

Un prototype de chambre de Cryothérapie Corps Entier électrique sera fabriqué cette année là en Allemagne par deux sociétés dont MECOTEC, mais en raison des limites technologiques de l’époque, ses frais de développement seront jugés trop importants.

Dans les années 1990, des fabricants Russes et Polonais développent cette technique sous une autre forme : La cryothérapie gazeuse fait donc son apparition, celle ci consiste à vaporiser de l’azote dans un cylindre permettant d’accueillir une personne.

La société mecoTec va poursuivre son développement dans les années 1990 et 2000 et disposera de sa propre unité de production. En 2012, la société a vendu près de 80 chambres dans le monde.

Notre chambre est équipée d’un groupe électrogène permettant de générer un froid continu entre -60 et -110 °C.

La cryothérapie est aujourd’hui une méthode reconnue comme l’une des plus efficaces pour les maladies rhumatismales et le traitement de la douleur en général, cette thérapie a fait preuve de nombreuses études et années de recherche.

Les effets physiologiques lors d’un bain de froid de cryothérapie intégrale sont:

  • Le Choc thermique se produit par une diminution rapide et importante de la température cutanée.
  • Effet de vasoconstriction et stimulation des récepteurs cutanés du froid.
  • Stimulation sympathique et réactions neuro-endocriniennes.
  • Redistribution vasculaire vers les organes centraux et augmentation du volume d’éjection systolique.
  • L’augmentation du débit sanguin musculaire.
  • Augmentation de l’oxygénation du sang et augmentation de l’élimination des déchets (lactates) : meilleure récupération musculaire.
  • Diminution des prostaglandines et Créatine Kinase (Jusque J8 ) : diminution des micro-lésions.
  • Au niveau hormonal : diminution de le Noradrénaline plasmatique : effet antalgique.
  • Diminution des réactions inflammatoires.
  • Diminution du syndrome dépressif.
  • Diminution des troubles du sommeil.

Le patient pénètre dans la cabine à -85°C en maillot de bain. Ses extrémités sont protégées : gants, chaussons, protection oreilles et tête. Les voies aériennes supérieures sont protégées par un masque.

Le patient est sous la surveillance continue du praticien, médecin ou kinésithérapeute : surveillance visuelle par caméras et auditive. Il peut communiquer avec l’opérateur et l’opérateur communique également avec lui.

Le patient restera en mouvement pendant 1 à 3 minutes, en fonction de son seuil de tolérance.

Pendant la séance et juste après, la température cutanée chute rapidement pour atteindre au niveau cutané 15 °C (au lieu de 33 °C habituellement). Il en résulte un choc thermique qui provoque une vasoconstriction superficielle et un ralentissement de la conduction nerveuse. La température interne subit une très légère variation immédiatement après la séance (0,63 °C), elle revient à la normale après 5 minutes.

Une visite médicale préalable et un consentement éclairé du patient sont conseillés pour vérifier qu’il n’y a pas de contre-indications à la Cryothérapie Corps Entier.

Les précautions d’usage sont respectées : Pas de douche ou bain une ½ heure avant la séance, pas d’activité sportive une ½ heure avant la séance, pas de maillot de bain humide, pas de pièces métalliques notamment bijoux, barrettes etc. Pas de lentilles oculaires et pas de plaies. Protection éventuelle d’une zone isolée sensible au froid.

Le patient pénètre dans la pré-chambre à -60 °C en maillot de bain. Ses extrémités sont protégées : gants, chaussons, protection oreilles et tête. Les voies aériennes supérieures sont protégées par un masque.

Le patient est sous la surveillance continue du praticien, médecin ou kinésithérapeute : surveillance visuelle par caméras et auditive. Il peut communiquer avec l’opérateur et l’opérateur communique également avec lui. L’opérateur lui demande ensuite de passer dans la seconde chambre à -110 °C dans laquelle il restera en mouvement pendant 1 à 3 minutes, en fonction de son seuil de tolérance.

Pendant la séance et juste après, la température cutanée chute rapidement pour atteindre au niveau cutané 15 °C (au lieu de 33 °C habituellement). Il en résulte un choc thermique qui provoque une vasoconstriction superficielle et un ralentissement de la conduction nerveuse. La température interne subit une très légère variation immédiatement après la séance (0,63 °C), elle revient à la normale après 5 minutes.

Une visite médicale préalable et un consentement éclairé du patient sont conseillés pour vérifier qu’il n’y a pas de contre-indications à la Cryothérapie Corps Entier.

Les précautions d’usage sont respectées : Pas de douche ou bain une ½ heure avant la séance, pas d’activité sportive une ½ heure avant la séance, pas de maillot de bain humide, pas de pièces métalliques notamment bijoux, barrettes etc. Pas de lentilles oculaires et pas de plaies. Protection éventuelle d’une zone isolée sensible au froid.

Cryothérapie Localisée


Effets thérapeutiques

  • Analgésie importante
  • Anti-inflammatoire
  • Amélioration des mouvements sur les angles
  • Réduction des saignements
  • Relaxation musculaire

Nos appareils sont utilisés principalement pour le traitement des maladies rhumatismales, dans le domaine du sport et pour refroidir la surface de la peau lors de traitements au laser.

Idéal en traumatologie, kinésithérapie sportive, en rhumatologie ou en neurologie les cryoair sont utiles au quotidien dans la pratique de la kinésithérapie.
Les différents systèmes génèrent de l’air froid en quantité réglable allant jusqu’à 1 500 l/min. C
Les appareils refroidissent l‘air ambiant à -32 °C jusqu’à -60 °C et soufflent l’air refroidi par le tube de traitement sur les parties du corps à traiter.

Nous proposons pour ce faire différents tubes flexibles et cryosondes de traitement.

Avec la technologie de cryothérapie à l’air froid cryoair, MECOTEC propose un système élaboré et d’une grande sécurité d’utilisation qui refroidit l’air traitant jusqu’à –32 °C à -60 °C. L’afflux d’air à doser précisément est soufflé sur la peau par le tube de traitement et réduit alors localement la chaleur du corps.

Les appareils de cryothérapie cryoair de MECOTEC sont particulièrement adaptés pour un usage dans les cabinets médicaux, cliniques et établissements de cure. Outre les appareils de cabinets, les modèles mini offrent une très bonne puissance cryogénique en prenant peu de place et sont vite sur place en cas de besoin.
Les appareils de cryothérapie cryoair sont livrables dans six modèles différents. Sont également disponibles en option des appareils complémentaires comme différents embouts de réduction, un bras de traitement et diverses longueurs de tuyau.