Le docteur Tarja Westerlund est professeur à l’université d’Ouluensis en Finlande. Pour son mémoire, elle s’est concentrée sur la sécurité du traitement de la cryothérapie corps entier pour le corps. Nous vous synthétisons sa réflexion.

La cryothérapie corps entier : histoire et principe


La cryothérapie corps entier : histoire et principe

La cryothérapie est utilisée depuis des siècles pour soulager la douleur, les maladies inflammatoires et les blessures. C’est Yamauchi qui est l’inventeur du procédé de cryothérapie corps entier. Le but est d’exposer l’ensemble du corps au froid. Cette invention a été modélisée à des fins thérapeutiques dans le traitement des maladies rhumatismales. Plus tard, elle a été utilisée en médecine du sport pour le traitement de blessures et lors de surmenage.
Depuis 1984, la CEE a été utilisé dans 80 lieux en Allemagne. En Finlande, elle a été introduite en 2000.
Pour comprendre le principe de la cryothérapie corps entier, il faut savoir que les patients sont exposés à de l’air froid atteignant jusqu’à -110 degrés pendant 3 minutes.

Une autre forme d’exposition au froid existe avec la nage hivernale. Le corps est plongé dans de l’eau glacée. Cette pratique est utilisée dans les pays du nord dans les mers, les lacs et les rivières. Elle participe au bien-être du corps et permet de lutter contre les infections des voies respiratoires et des douleurs musculo-squelettiques.

mecotec centres de fitness

Conclusions de l’étude sur les effets de la CEE


CEE protocole bienfaits sur le corps

L’objectif principal de son mémoire était d’étudier les effets thermiques, circulatoires et les réponses neuromusculaires de la CEE. Pour ensuite confirmer la sécurité de cette méthode, lors d’une utilisation à court ou à long terme.

Les principales constatations et conclusions de cette étude sont les suivantes :

  • L’exposition à la CEE à une température de -110 degrés pendant 2 minutes ne comporte aucun risque de gelure.
    Les températures les plus basses ont été enregistrées sur l’avant-bras, 5,2 ° C, et sur le mollet, 5,3 ° C. Cependant, elles sont restées à un tel niveau qu’il n’y avait pas de risque de gelure.
  • Les expositions répétées chez les femmes en bonne santé étaient généralement bien tolérées et confortables.

Les résultats de la présente étude peuvent être comparés à des études sur la thérapie locale par le froid. La comparaison indique que la cryothérapie corps entier est une exposition plus efficace. Elle soulage ainsi mieux la douleur chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.